Skip to main content
Tag

beauté

Le retour à l’essentiel

By Bien-être, Faits vécus, Vide coeur No Comments

Il y a 4 ans, j’avais les cheveux blond platine avec des rallonges, du maquillage sur ma peau à tous les jours, du 32 DD de poitrine, des faux ongles, des dents plus blanches que blanches, des extensions de cils intenses, une peau toujours bronzée, un corps toujours plus musclé et je portais presque pratiquement juste des vêtements moulants.

Que s’est-il passé pour que je passe de ça à ce que j’ai l’air maintenant? Ça part d’une prise de conscience profonde et d’un désir de retourner vers l’essentiel…

Malgré ce qui est énuméré plus haut, j’adore toujours ma visite chez la coloriste à chaque changement de saison, mais je choisis des mèches plutôt qu’une décoloration complète. Je n’utilise pratiquement plus mon fer plat et fer à friser, j’accepte fièrement ma texture naturelle. Je recouvre mes ongles naturels de gel pour un look super naturel. Je suis rarement maquillée et je ne me rappelle même plus comment utiliser une cabine de bronzage. J’ai fait retirer mes implants pour avoir mes seins naturels. Ma ‘‘shape’’ fluctue au gré des saisons, selon mon niveau d’activité et je m’aime et m’accepte ainsi.

Bref, un 360 qui a fortement été influencé par un voyage en sac à dos d’un mois et demi. Un voyage où je ne pouvais amener que l’essentiel et donc laisser de côté ma trousse à maquillage, les fers pour me coiffer et prioriser les vêtements plus fonctionnels ainsi que les produits pour l’hygiène. Ce voyage est une bonne raison pour mes changements et aussi d’avoir été solidement malade à cause des implants mammaires que j’avais à l’époque. 

Ce fût une prise de conscience profonde qui m’a fait prioriser ma beauté intérieure et me débarrasser de ce qui était superflu avec la conviction que l’extérieur allait suivre. Je réalise que de laisser aller tout cela me permet de m’enlever un gros poids de sur les épaules, car je ne cherche jamais l’approbation extérieure. Je me concentre plutôt sur comment je me sens. Je remarque aussi que les gens qui ont un grand cœur m’accueillent dans leur vie, pas parce que je suis cute, mais parce que je leur apporte du beau, du bon et du lumineux.

Ça aussi été de prendre conscience que le physique n’est pas une arme que je peux utiliser ou une coquille pour me protéger. Les extensions de cheveux, d’ongles et les couches de maquillage ne vont pas me protéger du monde extérieur. Les gens me voient telle que je suis. Je suis simplement moi sans avoir besoin de me rehausser constamment avec du flafla. Je réalise que je suis belle quand je me sens bien, point! 

(Ps: je parle de mon cheminement personnel, vos choix par rapport à vous-mêmes vous appartiennent et je ne juge pas vos goûts personnels). 

C’est aussi la réalisation que mon chum me dit toujours que je suis belle quand 1) je me lève le matin reposée et heureuse 2) quand j’accomplis ce qui me passionne au quotidien. Pas quand je passe 2 heures à choisir mon kit, à placer mes cheveux et à me maquiller. 

C’est aussi de réaliser que je suis belle telle que je suis, que mes cernes, mes boutons, mes asymétries et mes frisottis ne font pas de moi une personne laide, mais simplement une personne vraie! C’est le retour à la simplicité et à l’essentiel! C’est d’apprécier ce que la nature nous a donné, de porter au quotidien ce qui me plaît, pas juste ce qui m’avantage et c’est aussi d’ouvrir les fenêtres et de chanter dans l’auto sans avoir peur d’être dépeignée. C’est la culmination de mon cheminement vers l’amour propre et vers l’acceptation de moi-même. C’est le fait de vivre pleinement tout en étant qui je suis, sans compromis.

Merci d’avoir pris le temps de me lire. 

Cath Bastien